Cover picture © Credits to istockphoto / jrobertblack
Cover picture © Credits to istockphoto / jrobertblack

Tournée gastronomique dans le Centre du Portugal

2 minutes de lecture

Ce récit est traduit avec l'aide de la technologie

Ce texte a été traduit en Français à partir de la version originale en English.

En voyageant à travers le Portugal, dans presque toutes les villes, vous découvrirez toujours un plat local typique ou un dessert que les habitants aiment et dont ils sont fiers. La plupart du temps, les plats principaux font intervenir de la viande, et parfois du poisson ; les voyageurs végétariens ou végétaliens peuvent parfois galérer pour manger au restaurant. Lorsqu'il s'agit de gourmandises, sucreries, desserts, ils sont principalement composés de jaunes d'œufs et de sucre. En général, la cuisine portugaise est simple, mais cela ne veut pas dire qu'elle n'est pas savoureuse. Habituellement, le secret réside dans la qualité des ingrédients et une préparation bien soignée. Si vous souhaitez la découvrir par vous-même, suivez ce guide pour une véritable visite gourmande du centre du Portugal.

Le porcelet rôti de Bairrada

En empruntant la Route Nationale 1, dans les environs de Mealhada, vous trouverez littéralement des dizaines de restaurants qui préparent le porcelet portugais préféré : le célèbre porcelet rôti de Bairrada ("leitão assado à Bairrada"). Ce plat est réputé pour son croustillant et sa couleur dorée. Sa préparation prend des heures, et nécessite un cuisinier expérimenté qui sait l'épicer et le cuisiner à la perfection. En 2011, ce plat fut l'un des finalistes du concours "Les Sept Merveilles de la gastronomie portugaise".

Picture © credits to istockphoto/BullStorm
Picture © credits to istockphoto/BullStorm

Le ragoût d'anguille d'Aveiro

Beaucoup d'anguilles vivent dans la lagune d'Aveiro, et certaines d'entre elles finissent dans le plat local le plus célèbre et l'un des symboles gastronomiques de la ville - "Caldeirada de Enguias à Moda de Aveiro" (ragoût d'anguille dans le style Aveiro). Les gourmands viennent de loin pour déguster ce plat aux couleurs uniques, épicé d'un mélange de gingembre ou de safran (les avis sont partagés) et de poivre. Le deuxième ingrédient "secret" semble être la graisse de la poitrine de porc. Les habitants d'Aveiro disent que la meilleure caldeirada est servie dans le restaurant Palhuça, dans le vieux quartier d'Aveiro, Beira Mar.

Le veau "Lafões" de Viseu

Pour les amateurs de veau, la "Vitela à Moda de Lafões" est un plat de rêve. La viande de ce plat est juteuse et tendre au possible, grâce à un processus spécial de préparation et de cuisson, juste avant qu'elle ne devienne sèche. Bien qu'on le trouve aujourd'hui à de nombreux endroits, l'origine géographique de ce plat emblématique se trouve dans la région de Viseu, avec les sous-régions d'Oliveira de Frades, Vouzela, et São Pedro do Sul. Il y a aussi plusieurs restaurants à Aveiro où vous pouvez déguster du "veau Lafões" très bien préparé ; je vous suggère le célèbre restaurant Evaristo.

Adega Evaristo
Adega Evaristo
R. 31 de Janeiro 14, 3810-164 Aveiro, Portugal
Picture © credits to istockphoto/zefirchik06
Picture © credits to istockphoto/zefirchik06

La "chanfana" de Miranda do Corvo

La "chanfana" n'est recommandée que pour les champions de la cuisine lourde. Elle est faite avec de la viande de coq, mais on y ajoute aussi de la viande de mouton ou de chèvre, ce qui fait de la "chanfana" un autre plat de la cuisine portugaise qui résulte d'improbables mélanges de viandes. Le plat est célèbre dans le centre du Portugal, mais c'est Miranda do Corvo qui est considérée comme "la capitale de la chanfana". On raconte plusieurs histoires sur la manière dont le plat fut inventé, mais aucune d'entre elles n'a été officiellement confirmée. On dit qu'on l'a cuisinée pour la première fois lors de l'invasion française au début du XIXe siècle, lorsque les religieuses du monastère de Semide firent cuire leurs animaux pour empêcher les Français de les voler. Comme l'armée française avait empoisonné les eaux, les moniales utilisaient du vin pour leur préparation. De nos jours, la "chanfana" se fait aussi avec d'autres types d'ingrédients. Dans la vidéo vous pouvez voir comment faire celle à base de viande de lapin.

Museu da Chanfana
Museu da Chanfana
3220-154 Miranda do Corvo, Portugal

Villes intéressantes liées à ce récit de voyage


Le rédacteur

Natacha Costa

Natacha Costa

Bonjour, je vais vous parler du sud de la France, des Açores, de l'Islande, entre autres endroits, ici sur itinari. Voyager m'a appris plus que toute autre école, et je suis ravie de partager cette passion avec vous !

Autres récits de voyage pour vous