/svelt110
/svelt110

L'héritage des mines : Bois du Cazier et Bois-du-Luc

4 minutes de lecture

Ce récit est traduit avec l'aide de la technologie

Ce texte a été traduit en Français à partir de la version originale en English.

De l'histoire et de l'émotion dans un paysage industriel, immergé dans un écrin de verdure

Vous êtes à la recherche d'une visite culturelle, historique et émouvante en Wallonie ? Je recommande le Bois du Cazier et Bois-du-Luc, anciens sites miniers dédiés à la mémoire des mineurs et au souvenir des conditions de travail désastreuses dans les mines au siècle dernier. En Wallonie, quatre sites miniers majeurs sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis juillet 2012 : le site du Grand-Hornu, Bois-du-Luc, le Bois du Cazier et Blegny-Mine. Ces lieux sont intéressants d'un point de vue historique, social, technologique et architectural. L'extraction du charbon, et tout l'univers culturel qui s'est construit autour, ont eu une influence considérable en Europe et dans le monde. Les sites miniers sont également et avant tout des lieux de mémoire. Ils rendent hommage à l'immigration de travail et à ses victimes, dont la majorité appartenait à la main d'œuvre d'origines italienne, marocaine, espagnole, polonaise, grecque ou turque. On surnommait les mineurs les "gueules noires".

Photo « Vers le jour. Créations carbonifères » (©Michel Bocart)
Photo « Vers le jour. Créations carbonifères » (©Michel Bocart)

Dans ce récit, je vous présenterai d'abord le site du Bois du Cazier. Situé à Marcinelle, c'est là qu'un incendie majeur s'est déclaré et a tué 262 mineurs le 8 août 1956. Ensuite j'évoquerai le site minier de Bois-du-Luc, également connu sous le nom de "Musée de la Mine et du développement durable", situé à Houdeng-Aimeries, et qui est un témoignage remarquablement bien conservé de la manière dont on aménageait les cités ouvrières, véritable reflet d'une réalité sociale du passé.

Le Bois du Cazier

Le site du Bois du Cazier est situé à Marcinelle, dans la région de Charleroi. En plus d'être inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2012, le Bois du Cazier possède le label du patrimoine européen depuis 2017. C'est un lieu culturel incontournable et très émouvant, qui nous replonge dans la catastrophe du 8 août 1956, qui a coûté la vie à 262 personnes. Il nous montre les conditions de travail difficiles, et la vie des mineurs au quotidien. Dès qu'on passe la porte d'entrée de cette ancienne mine de charbon, on se sent plongé dans une atmosphère de recueillement, entouré des âmes de mineurs qui ont travaillé ici. C'est un lieu plein d'émotions, d'histoire et de mémoire. Après avoir vu cela, vous n'oublierez jamais l'enfer que ces gens (la génération de mon grand-père) ont dû endurer, la peur au ventre au moment de descendre dans la mine, et les conditions de travail au fond du trou.

A l'intérieur du site se trouvent deux musées. Dans le "Musée de l'Industrie", vous pourrez revivre l'épopée industrielle de la fin du XVIIIe siècle à la fin du XIXe siècle, la grande époque du Pays Noir. Vous pourrez ainsi observer les moteurs d'antan tels que les machines à vapeur, les tramways... et découvrir les différents secteurs industriels tels que ceux de l'acier et du verre. Le deuxième musée est le "Musée du verre", où vous découvrirez le verre sous toutes ses formes. Dans le passé, la Wallonie était en effet réputée pour ses verreries. Vous pourrez également admirer une démonstration, par un forgeron, du travail de la matière fondue, entre feu et métal.

Afin de préserver la mémoire des 262 victimes de la catastrophe minière du Bois de Cazier, le site abrite "L'espace 8 août 1956", un centre pour une meilleure interprétation de la tragédie causée par l'insécurité au travail. Il y a aussi le mémorial, qui est un lieu pour rendre hommage aux victimes. Les photos, les vidéos, les bandes sonores, les témoignages sont touchants et puissants.

Côté nature, vous pourrez flâner dans les trois terrils du site, témoins de l'extraction du charbon dans le passé, et admirer - depuis leur sommet - la vue exceptionnelle. De nombreuses parcelles de terrils ont aujourd'hui été réaménagées en sentiers pédestres et en ateliers vivants.

Le Bois du Cazier
Le Bois du Cazier
Marcinelle, Charleroi, Belgium

Bois-du-Luc

Bois-du-Luc est situé à Houdeng-Aimeries, dans la municipalité de La Louvière. C'est un écomusée et un village minier, unique en Europe, qui a été totalement préservé, aussi bien au niveau de ses bâtiments industriels que dans l'hospice, le kiosque, les maisons des ouvriers - encore habitées - et l'église. C'est aussi l'une des plus anciennes mines de charbon de Belgique, avec une longévité exceptionnelle (1685-1973).

Photo "Cité" © CGT-A.Siquet
Photo "Cité" © CGT-A.Siquet

L'authenticité de ce village minier préservé comprend une ville et un ensemble de bâtiments industriels, sociaux, culturels, festifs et religieux. Une visite audio-guidée explique les conditions de vie de nos ancêtres. Elle explique le climat économique et politique qui prévalait à l'époque et nous permet de mieux comprendre la situation économique actuelle en Wallonie.

Bois-du-Luc
Bois-du-Luc
Rue Saint-Patrice 2b, 7110 Houdeng-Aimeries, Belgique
Pour ne jamais oublier

Le rédacteur

Roxane Casula

Roxane Casula

Je suis Roxy, habitant en Belgique et amoureuse de la nature, de l'art, des voyages, de la musique et de la fiesta en général! Je suis enjouée de découvrir toutes les beautés et les différentes cultures de notre petite terre bleue.

Autres récits de voyage pour vous