Cover picture © Credits to iStock/ Pel_1971
Cover picture © Credits to iStock/ Pel_1971

L'Estonie, un petit pays qui fait de grandes choses

3 minutes de lecture

Ce récit est traduit avec l'aide de la technologie

Ce texte a été traduit en Français à partir de la version originale en English.

L'Estonie est un petit pays balte qui ne compte que 1,3 million d'habitants. L'Estonie vient de fêter son centième anniversaire, mais le chemin vers l'État indépendant que nous connaissons aujourd'hui n'a pas toujours été facile. Vu sa position stratégique parfaite, l'Estonie a toujours été un endroit convoité par les conquérants, et dans le passé, nous Estoniens avons connu la domination des Allemands, des Suédois, des Danois et des Russes. Laissez-moi vous raconter l'histoire d'un petit pays qui fait de grandes choses.

Le pays de l'IT et du digital

On ne parle pas souvent de l'Estonie sur la scène mondiale, mais une chose est certaine, c'est qu'on est certainement connu pour être le pays de l'informatique. Il n'est pas rare chez nous d'être au coeur d'une forêt profonde (50% de l'Estonie sont faits de bois) tout en surfant sur Facebook ou utilisant Skype (qui a été inventé en Estonie !). Est-ce que vous saviez que les petits estoniens apprennent à coder dès l'âge de sept ans? Quand on entend que dans d'autres pays, on vote encore dans des bureaux à l'ancienne, on tombe de notre chaise; chez nous, littéralement tout se fait via Internet. En Estonie, on pourrait quasiment tout faire sans avoir besoin de sortir : nous travaillons surtout à la maison, nous commandons notre nourriture à domicile, nous votons en ligne, et des petits robots coursiers circulent dans les rues pour ramener nos colis.

Picture © Credit to: iStock/dolgachov
Picture © Credit to: iStock/dolgachov

Le pays des pommes de terre

Bien que technologiquement à l'avant-garde, les Estoniens n'ont pas oublié leurs racines, et on a toujours été historiquement de très bons agriculteurs. Plutôt pauvres et opprimés dans le passé, nous avons toujours été dépendants de ce que la Terre nourricière nous donnait. Et comme c'est un pays où il peut faire horriblement froid (-20 degrés, pour nous, c'est quand il fait beau), on ne peut pas dire que le sol soit généreux. Mais on a pu et on pourra toujours compter sur les pommes de terre. Et nos patates, on les adore. L'Estonie possède de nombreux restaurants à la carte de classe mondiale, dans lesquels on propose des crevettes, des sushis, des pâtes et toutes les délicatesses que vous pouvez imaginer, mais jamais nous n'oublions nos racines. Il y a environ cinq mille variations que l'on peut faire à partir des pommes de terre : purées, soupes, pommes de terre au four, pommes de terre frites... Un autre aliment que les Estoniens adorent est la crème. Point de salut sans crème, surtout avec les pommes de terre. Et puis, on entretient une relation un peu bizarre avec le sang. Une fois par an, nous mangeons des saucisses de sang (avec nos pommes de terre). Je ne sais pas si, même nous, on aime vraiment notre cuisine nationale estonienne, mais en tout cas nous y restons fidèles. C'est une question de principe.

Picture © Credit to: iStock/Mariha-kitchen
Picture © Credit to: iStock/Mariha-kitchen

Le Pays des païens

C'est peut-être une surprise pour beaucoup, mais l'Estonie est l'un des pays les plus païens du monde. Jusqu'à 70,8% des Estoniens ne croient pas en Dieu, et malgré les nombreuses tentatives chrétiennes pour faire de nous une terre religieuse, nous sommes restés fidèles à nos anciennes habitudes. Par exemple, en juin, période des nuits les plus longues de l'année et des vacances les plus importantes, quand le soleil ne se couche jamais, on allume des feux et on saute par-dessus en chantant fort et horriblement. L'anecdote plutôt drôle, c'est que l'Estonie possède beaucoup d'églises que nous visitons notamment pendant la période de Noël. A note : l'église estonienne Oleviste à Tallinn était le plus haut bâtiment au monde en 1549.

Oleviste Church in Tallinn
Oleviste Church in Tallinn
Lai 50, 10133 Tallinn, Eesti

Terre de diversités

Pour un petit pays comme l'Estonie, il y a de la diversité - nous pouvons même entendre différents dialectes, à quelques heures de route seulement l'un de l'autre. La partie méridionale de l'Estonie a sa propre culture, y compris sa propre reine. Sans parler des îles, comme la plus grande île Saaremaa où vous devriez visiter le cratère de Kaali, frappé par une météorite en l'an 1530 av. Saaremaa est aussi l'endroit d'où viennent la plupart des meilleurs rappeurs d'Estonie - ils ont une manière bien à eux de prononcer "Ö" au lieu de la lettre "Õ". Bizarre, non ?

Kaali Crater
Kaali Crater
Kaali Crater, Kaali, 94143 Saare County, Estonia

Des quartiers d'affaires aux vieilles villes magiques de style "Game of Thrones", en passant par les tourbières et les forêts vertes infinies, l'Estonie est un petit pays balte qui fait de grandes choses. L'Estonie a beaucoup à dévoiler. Et bien que nous ayons l'air d'être des gens sérieux, nous avons aussi nos propres petites blagues, par exemple sur nos voisins les Lettons.


Le rédacteur

Merje Aus

Merje Aus

Merje - fière estonienne, amoureuse de tout ce que son pays d'origine a à offrir. Etudie la philologie estonienne et travaille comme journaliste.

Autres récits de voyage pour vous