Cover picture © credits to iStock/ Ozbalci
Cover picture © credits to iStock/ Ozbalci

Histoire et mystère au cimetière khachkar de Noratus

3 minutes de lecture

Ce récit est traduit avec l'aide de la technologie

Ce texte a été traduit en Français à partir de la version originale en English.

Aujourd'hui, je vous emmène au cimetière khachkar de Noratus, un lieu historique et mystérieux, qui peut sembler un peu effrayant pour certaines personnes (comme moi, par exemple). Cela peut paraître un peu bizarre de visiter un cimetière, mais celui-ci n'est pas standard, et il a une grosse composante culturelle et historique. Il est situé non loin du lac Sevan, et vous pouvez ainsi faire d'une pierre deux coups en un seul voyage.

Noratus cemetery
Noratus cemetery
Noratus, Armenia
Picture © credits to iStock/efesenko
Picture © credits to iStock/efesenko

Le lac Sevan

Le lac Sevan est la perle de l'Arménie. Lorsque la guerre russo-turque a pris fin en 1828-29, et que les belligérants ont signé le Traité d'Adrianople, les Russes rendirent l'Arménie occidentale à la Turquie, conformément aux termes de l'accord. Un chapitre spécifique de l'accord portait sur les Arméniens occidentaux, qui leur permettait d'émigrer vers l'Arménie orientale. D'Erzrum, Van et d'autres villes, un grand nombre de personnes se déplacèrent ainsi vers l'Arménie orientale. Beaucoup d'habitants de Van décidèrent de s'installer au bord du lac Sevan. Ils virent le lac et dirent : "C'est Van". Dans la langue arménienne, cela sonne comme "Sa Vann e", et c'est comme cela que le lac Sevan obtint son nom. L'île aurait dû s'appeler Akhtamar (c'est ainsi que l'appellent les gens d'ici); cependant, son vrai nom est la péninsule de Sevan.

Picture © credits to iStock/ Ozbalci
Picture © credits to iStock/ Ozbalci

Le cimetière des khachkars

Après avoir roulé le long du lac en voiture pendant un certain temps, vous arriverez au cimetière Noratus. La culture de la fabrication des khachkars (les croix de pierre en arménien) remonte au 4ème siècle, et même de nos jours, elle est très populaire en Arménie. Mais le développement de la culture khachkar a vraiment commencé au 7ème siècle. Et ce sont les XIIIe et XIVe siècles qui sont considérés comme la Renaissance de la culture de la fabrication du khachar. Les meilleurs et les plus impressionnants ont été faits pendant cette période.

Nous avions historiquement deux cimetières khachkar, dont l'un se trouvait au Nakhitchevan (région qui, actuellement, n'est plus sur le territoire de l'Arménie, puisqu'en 1921 elle fut rattachée au pays voisin, avec les conséquences qui vont avec, comme l'extermination des Arméniens). La région faisait partie de la province de Vaspurakan en Arménie, et à partir de 908, elle est devenue partie de la province de Syunik. Au Nakhitchevan se trouvait le cimetière Khachkar de Jugha, avec plus de 2500 Khachkars. L'idée du khachkar n'était pas seulement de le placer sur les tombes, mais aussi de servir de mémorial pour les différents événements qui ont eu lieu dans le pays. Tout le cimetière khachkar a été détruit à cause du vandalisme, car ils ne pouvaient plus voir les croix arméniennes sur tout le territoire. Actuellement, nous sommes en train de restaurer les khachkars (de Nakkhichevan): à partir des images qu'il nous reste, nous essayons de rénover celles qui sont sauvegardées.

Picture © credits to iStock/efesenko
Picture © credits to iStock/efesenko

Noratus est le deuxième plus grand cimetière khachkar des Arméniens. Il y a environ 1500 khachkars. Ils datent de la période comprise entre le IXe et le XVIIe siècle. Les vieilles pierres de la croix se trouvent dans la vieille partie du cimetière. Ils disent que pendant les invasions de Lenk Temur, quand les soldats s'approchèrent (à l'époque la famille régnante était Varuznunis), ils couvrèrent les khachkars avec les manteaux, et les soldats de Temur pensaient que c'était une armée qui les attendait, les forçant à retirer leurs soldats. Cependant, le matin, ils se sont rendu compte que ce n'étaient pas des gens, et ils attaquèrent. Les khachkars sur lesquels vous voyez Jésus sont appelés "Saint Sauveur". Le plus connu d'Arménie se trouve près du monastère de Hagpat.

Picture © credits to iStock/atosan
Picture © credits to iStock/atosan

En gros, le cimetière khachkar de Noratus a quelque chose d'historique et de culturel à raconter, sachez-le quand vous prenez la décision d'y aller.


Le rédacteur

Lusine Vardanyan

Lusine Vardanyan

Je suis Lusine, d'Arménie. J'aime voyager et explorer de nouveaux endroits. Je m'intéresse à l'art, à la culture, à la musique et aux sports. Sur itinari, je vais vous montrer l'Arménie telle que je la vois.

Autres récits de voyage pour vous