Cover Picture © Credits to Wikimedia/Ulf Liljankoski
Cover Picture © Credits to Wikimedia/Ulf Liljankoski

Les gratte-ciel de Milan : la Tour Pirelli

2 minutes de lecture

Ce récit est traduit avec l'aide de la technologie

Ce texte a été traduit en Français à partir de la version originale en English.

Les gratte-ciel sont probablement l'élément majeur qui contribue à façonner l'horizon d'une ville. Il y a deux manières d'intégrer un objet architectural dans ce contexte : soit il s'adapte à l'environnement, soit il se démarque complètement. Dans le cas des gratte-ciel, leur hauteur les font clairement sortir du lot, et crée des lignes verticales incroyables dans la ville. Un gratte-ciel peut être élégant, comme c'est le cas de la tour Generali de Zaha Hadid, innovant comme le Bosco Verticale, ou intelligent et adapté comme la Torre Velasca. Pour les architectes, chaque gratte-ciel est considéré comme une sculpture, et souvent c'est le point d'orgue de leur expression en architecture. Voici donc l'histoire de la tour Pirelli à Milan.

Picture © Credits to Wikimedia/0000ff
Picture © Credits to Wikimedia/0000ff

Comme les marins le font avec leurs bateaux, le créateur de ce monument, Gio Ponti, parle de ce bâtiment en "elle" au lieu de "lui". Du coup, j'emploierai aussi le pronom féminin, puisque c'est en quelqe sorte une diva assez précieuse. Mesdames et Messieurs, permettez-moi de vous présenter la Tour Pirelli à Milan, un des objets les plus intéressants parmi tous ceux qui essaient de toucher le ciel.

Pirelli Tower, Milan
Pirelli Tower, Milan
Via Fabio Filzi, 22, 20124 Milano MI, Italy

Lors de la création de ce bâtiment, deux grands noms se sont rencontrés : Pier Luigi Nervi et Gio Ponti. Cette combinaison gagnante, "telle le poulet avec le curry", devait offrir à l'humanité l'un des plus beaux gratte-ciel du monde. Le duo fonctionnait ainsi - Ponti voulait un bâtiment vertical élégant, mince et fin, qui viserait à utiliser le moins possible de surface (il cherchait à avoir plus d'espace pour la circulation en ville, les parcs et la ventilation urbaine). Nervi, l'un des plus grands inventeurs du siècle dernier en matière de constructions renforcées, avait une solution pour tout cela. Un design au top rencontre une ingénierie parfaite, et ça produit un rêve d'architecture. "Il Pirellone" (Le Grand Pirelli), avec ses 127 mètres de haut, fut le plus haut bâtiment d'Italie entre 1958 à 1995. "Elle est tellement belle que j'aimerais l'épouser.". Ce sont les mots que Ponti a prononcé après avoir vu son immeuble.

Picture © Credits to Wikimedia/LapoLuchini
Picture © Credits to Wikimedia/LapoLuchini

En 2002, un petit avion s'écrasa sur l'immeuble, percutant ses 24e et 25e étages. Il est un peu regrettable que l'on se souvienne d'un tel bâtiment à cause d'un accident, mais cela justifia en tout cas une rénovation poussée. Depuis 2005, la Tour Pirelli brille de tout son éclat et de toute sa majesté.

La force de cet objet réside dans sa simplicité - quand on voit le plan et les sections du bâtiment, l'œil le perçoit comme un simple dessin... et c'est ça qui le rend majestueux. Le design de la tour Pirelli a été une source d'influence et d'inspiration pour plusieurs gratte-ciel au cours des années qui ont suivi.


Villes intéressantes liées à ce récit de voyage


Le rédacteur

Zlata Golaboska

Zlata Golaboska

Je m'appelle Zlata et je suis architecte et je vis dans les Balkans. Je suis passionnée par les villes, la façon dont les gens influencent l'architecture et vice versa, et comment les lieux changent nos vies.

Autres récits de voyage pour vous