Cover Photo © Credit to iStockphoto/manjik
Cover Photo © Credit to iStockphoto/manjik

Les musées à Paris : la Conciergerie

2 minutes de lecture

Ce récit est traduit avec l'aide de la technologie

Ce texte a été traduit en Français à partir de la version originale en English.

Paris est une ville qui cache certains des vestiges parmi les plus intéressants de l'Histoire. Au cœur de Paris, sur les rives de la Seine, vous pourrez découvrir la Conciergerie, vestige de l'ancien Palais de la Cité. Cette première résidence des rois de France, et la prison bien connue pendant la Révolution dans laquelle Marie-Antoinette, alors reine de France, était retenue prisonnière, est un lieu à visiter absolument. La Conciergerie respire simplement l'histoire. Dans ce musée parisien, tout est fait également pour que les enfants passent un agréable moment : il est possible de louer l'HistoPad, un compagnon digital qui leur permet de jouer à la chasse au trésor à l'intérieur du bâtiment.

The Conciergerie, Paris
The Conciergerie, Paris
2 Boulevard du Palais, 75001 Paris, France

Histoire

Du VIe au XIVe siècle, la résidence des rois de France était située au Palais de la Cité, au centre de Paris, au bord de la Seine. Ce palais était aussi connu sous le nom de Conciergerie. L'origine du nom vient du "concierge", un homme de haut rang qui s'occupait du palais en l'absence des rois. Au XIVe siècle, le roi Charles Quint transféra la résidence royale au Louvre, qui devint un site administratif. Au XVe siècle, le niveau inférieur de la Conciergerie fut presque entièrement transformé en une prison, dans laquelle on emprisonna de nombreux membres de la famille royale pendant la Révolution française. Marie-Antoinette, reine de France, passa deux mois et demi à la Conciergerie, avant que le Tribunal Révolutionnaire ne la condamne et l'exécute par guillotine. Pendant la Restauration, la période suivant la première chute de Napoléon Ier en 1814, et le retour des partisans exilés de la monarchie, la cellule de la reine fut transformée en chapelle dédiée à sa mémoire. En 1862, la Conciergerie fut classée monument historique français et en 1914, elle fut partiellement ouverte au public. Aujourd'hui, ce lieu accueille de nombreuses expositions temporaires.

Vestiges

La Conciergerie a fait l'objet de nombreuses restaurations au cours des siècles et a même été endommagée par un incendie en 1618. Encore aujourd'hui, de nombreuses parties de cette ancienne prison ont été reconstituées, et les visiteurs peuvent visiter le bureau du commis, qui enregistrait les détenus, le bureau du concierge et même la cellule de la reine Marie-Antoinette. Il est également possible de visiter la Salle des Gardes utilisée par le Tribunal Révolutionnaire et la Salle des Gens d'armes. La Cour des Femmes, la cour où les femmes étaient détenues (dont la reine Marie-Antoinette), pouvaient séjourner, laver leurs vêtements et manger, n'a pas beaucoup changé depuis la Révolution française.

Informations pratiques

Située à quelques pas de la belle Sainte Chapelle, la Conciergerie est ouverte tous les jours de 9h30 à 18h de janvier à décembre. Le prix d'entrée pour les adultes est de 9 euros et de 7 euros pour tous les résidents de l'UE de moins de 26 ans. Tous les premiers dimanches du mois, l'entrée est gratuite pour tous. Dans la Conciergerie, il est possible de louer l'HistoPad, un outil numérique disponible en 6 langues qui vous permet de découvrir les lieux disparus de ce bâtiment. De plus, grâce à l'HistoPad, vous pouvez jouer à la chasse au trésor avec vos amis, et en famille.


Villes intéressantes liées à ce récit de voyage


Le rédacteur

Sladjana Perkovic

Sladjana Perkovic

Bonjour, je m'appelle Sladjana, journaliste et écrivain vivant à Paris, France. J'écris sur les lieux cachés, la gastronomie et les événements culturels français.

Autres récits de voyage pour vous