Cover picture © credits to iStock/StreetFlash
Cover picture © credits to iStock/StreetFlash

Une visite à la Mosquée Bleue d'Erevan

2 minutes de lecture

Ce récit est traduit avec l'aide de la technologie

Ce texte a été traduit en Français à partir de la version originale en English.

Beaucoup de gens savent que l'Arménie fut le premier pays à adopter le christianisme en 301 ; depuis lors et jusqu'à présent, c'est un pays d'essence chrétienne, qui possède un énorme héritage culturel chrétien, dont les monastères médiévaux de Tatev, Sanahin et Haghpat, Haghartsin, Noravank, Khor Virap, Goshavank, Geghard, et encore d'autres. Les Arméniens savent combien il est important de prendre soin, chez eux, des sites historiques construits par les autres peuples, car eux-mêmes possèdent un grand nombre de sites culturels au-delà des frontières de l'Arménie (Turquie, Iran, etc.). L'Iran a ainsi inscrit sur la liste du patrimoine culturel de l'UNESCO plusieurs églises arméniennes, qui avaient été construites par des Arméniens d'Iran. A l'inverse, les Arméniens sont plus qu'heureux de gérer le patrimoine iranien sur notre territoire. L'un de ces hauts-lieux se trouve sur la rue Mashtots à Erevan, c'est la "Mosquée Bleue" qui, avec ses couleurs, attire immédiatement l'attention des passants.

Blue Mosque, Yerevan
Blue Mosque, Yerevan
Mesrop Mashtots Ave, Yerevan, Armenië

La Mosquée Bleue fut construite au 18ème siècle. A l'époque soviétique, la mosquée servait de musée d'histoire d'Erevan. Le fait est que les autorités soviétiques promouvaient l'athéisme et que toute forme de religion était prohibée, y compris le christianisme. Après l'effondrement de l'Union, le gouvernement arménien décida de rénover la mosquée. Mais le gouvernement iranien demanda la permission de le faire à ses propres frais et avec l'aide de ses spécialistes, qui sont compétents dans la reconstruction de mosquées.

Picture © to iStock/efesenko
Picture © to iStock/efesenko

Aujourd'hui, la Mosquée Bleue est fantastique, c'est la seule en activité en ville. Elle se situe au centre de la ville, à cinq minutes à pied de la Place de la République. Je trouve que c'est un endroit très intéressant à visiter pour les voyageurs de différents pays. Le bâtiment occupe une vaste superficie et dispose de plusieurs salles. De plus, à l'intérieur de l'enceinte, il y a un beau jardin en plein air. Il faut évidemment se déchausser pour entrer dans la Mosquée Bleue. Les femmes doivent porter des vêtements qui couvrent entièrement leur corps. Ce n'est pas insurmontable comme effort, surtout quand on sait la beauté qui attend à l'intérieur.

Picture © credits to iStock/VahanN
Picture © credits to iStock/VahanN

Je suppose que la mosquée est appelée "Bleue" car sa façade est décorée d'une belle mosaïque aux nuances de bleu. Elle attire vraiment l'attention parce que son style architectural et ses couleurs sont très différents de tous les autres bâtiments que l'on peut trouver à Erevan. Après avoir exploré la Mosquée Bleue, n'oubliez pas qu'il y a un autre endroit incontournable au bout de la même rue appelée "Matenadaran", où sont conservés les manuscrits anciens.


Villes intéressantes liées à ce récit de voyage


Le rédacteur

Lusine Vardanyan

Lusine Vardanyan

Je suis Lusine, d'Arménie. J'aime voyager et explorer de nouveaux endroits. Je m'intéresse à l'art, à la culture, à la musique et aux sports. Sur itinari, je vais vous montrer l'Arménie telle que je la vois.

Autres récits de voyage pour vous