© istock/Sean Pavone
© istock/Sean Pavone

A Shizuoka, avec amour

4 minutes de lecture

Ce récit est traduit avec l'aide de la technologie

Ce texte a été traduit en Français à partir de la version originale en English.

A Shizuoka :

Je dois avouer que je n'avais jamais entendu parler de cette préfecture avant de m'installer au Japon. Ma toute première recherche sur google à propos de Shizuoka m'a révélé qu'il s'agissait du Mont Fuji (la montagne chevauche Yamanashi et la préfecture de Shizuoka). Avec beaucoup d'impatience, je me suis demandé comment serait la vie là-bas. Après y avoir vécu, je me demande pourquoi il n'y a pas encore plus de gens qui visitent Shizuoka. J'écris donc ceci dans l'espoir que d'autres puissent aussi découvrir la beauté de Shizuoka par eux-mêmes.

Avec amour, moi

A Shizuoka de Tokyo

© istock/DoctorEgg
© istock/DoctorEgg

De nombreux touristes commencent leur incursion au Japon par Tokyo. Tokyo est sans aucun doute une destination spectaculaire qui mérite toutes les félicitations, mais il faut souligner qu'il y a encore tant de choses à découvrir sur le Japon ! La bonne nouvelle est qu'il n'est pas si difficile de se rendre de Tokyo à la préfecture de Shizuoka. Il est situé à moins de deux heures de route du Shinkansen (train à grande vitesse), ou à environ trois heures et demie en bus routier.

© istock/bee32
© istock/bee32

La chose à noter, cependant, est que la préfecture de Shizuoka est grande et les sites touristiques ne sont pas regroupés comme ils pourraient l'être dans la ville. Il faut consacrer beaucoup de temps à la visite de la préfecture, en particulier pour atteindre les sites naturels les plus reculés. La préfecture de Shizuoka comprend 23 villes, les deux plus grandes étant Shizuoka et Hamamatsu. Elle longe la côte est du Japon et s'étend jusqu'à la péninsule d'Izu, en longeant la baie de Suruga.

Apprendre à connaître la beauté naturelle de Shizuoka

© istock/DoctorEgg
© istock/DoctorEgg

Pour la beauté naturelle sauvage, rendez-vous sur la péninsule d'Izu. Vous trouverez les côtes accidentées de Jogasaki où le Japon rencontre le vaste océan Pacifique. Entendez le rugissement puissant des vagues et admirez les bords déchiquetés des falaises façonnés par l'énergie brute des vagues. Il y a un beau sentier de randonnée le long de la falaise qui présente des paysages spectaculaires.

Jogasaki Coast, Shizuoka
Jogasaki Coast, Shizuoka
Futo, Itō, Shizuoka 413-0231, Japan
© istock/44kawa
© istock/44kawa

Depuis la ville de Shimizu, visitez Miho No Matsubara, qui fait partie du site du patrimoine mondial de l'UNESCO du Mont Fuji. On croit que c'est là qu'une fée céleste est descendue. Promenez-vous sur la promenade à travers les pins pour atteindre une plage de sable noir et le magnifique Mont Fuji au loin par temps clair. Qui sait, si vous regardez assez attentivement, vous verrez peut-être une fée danser à travers la pinède qui borde la côte !

Miho No Matsubara, Shizuoka
Miho No Matsubara, Shizuoka
Miho-no-Masubara, Miho, Shimizu-ku, Shizuoka, 424-0901, Japan
© istock/Goryu
© istock/Goryu

Au cœur des montagnes, vous découvrirez les gorges de Sumatakyo à Kawane avec ses lacs envoûtants, ses sentiers de randonnée relaxants, ses sources chaudes et ses promenades en pont suspendu. Le plus célèbre d'entre eux serait le pont Yume no Tsuribashi, littéralement traduit comme le pont des rêves. Si vous visitez quand le temps est clair, et qu'il n'a pas plu la nuit précédente, l'eau est d'un bleu turquoise stupéfiant, un spectacle merveilleux à voir.

Sumatakyo, Shizuoka
Sumatakyo, Shizuoka
Senzu, Kawanehon, Haibara District, Shizuoka 428-0411, Japan

L'artisanat gastronomique de Shizuoka

Parce que Shizuoka couvre une grande superficie, vous constaterez que même entre les villes, ils ont chacun leurs propres spécialités locales. Cependant, Shizuoka possède sans aucun doute certains des meilleurs wasabi et thé vert du pays, deux pierres angulaires de l'héritage culinaire japonais.

© istock/bonchan
© istock/bonchan

Pour les non-initiés, le wasabi est une plante dont la racine est transformée en pâte verte et utilisée comme épice. Le wasabi est très prisé dans la cuisine japonaise, et en particulier dans la préparation des sushis. Le wasabi est difficile à cultiver, nécessitant une eau courante claire et fraîche. Pour cette raison, la plupart des restaurants du monde entier utilisent des substituts tels que le raifort et la moutarde. Le vrai wasabi a un goût plus doux, plus frais et ne brûle pas la bouche et n'écrase pas les saveurs délicates de la cuisine japonaise. A Shizuoka, vous pouvez déguster certains des meilleurs wasabi, certains restaurants envoyant même une râpe avec la racine du wasabi pour que vous sachiez qu'il est vraiment frais !

© istock/Fyletto
© istock/Fyletto

Shizuoka produit également du thé vert fin, à ne pas confondre avec le Matcha. Le thé vert possède de nombreuses propriétés de santé bien documentées et Shizuoka offre des conditions de culture parfaites pour la culture du thé, ce qui en fait l'un des principaux producteurs de thé dans le pays. Vous pouvez visiter les fermes de thé vert autour de la région de Kakegawa. Pendant les saisons de récolte, vous pouvez même participer à la cueillette du thé, une expérience agricole unique au Japon !

© istock/yumehana
© istock/yumehana

Shizuoka a des fruits de mer étonnamment frais, et aussi quelques spécialités que l'on ne trouve que dans cette partie du Japon. L'une d'entre elles serait Sakura ebi, qui se traduit par Cherry Blossom Shrimp. Ces petites crevettes minuscules se trouvent presque exclusivement dans la baie de Surugu et sont pêchées dans les ports de Yui et Yaizu. Le Sakura ebi se mange entier, séché ou frit en pâte à frire. Il ne peut être consommé cru que s'il est très frais, vous devrez donc vous rendre à Shizuoka pour l'essayer. Populaire pour sa douceur naturelle et sa saveur juteuse, il est également riche en nutriments, ce qui n'est pas étonnant que les visiteurs d'autres régions du Japon affluent ici en saison pour profiter de cette délicatesse locale.

Yui Port, Shizuoka
Yui Port, Shizuoka
浜1127 Yuiimajuku, Shimizu-ku, Shizuoka, 421-3111, Japan

Une dernière remarque

Il y a beaucoup de choses à vivre dans la préfecture de Shizuoka, mais pour profiter pleinement de votre séjour ici, il est préférable de se mettre dans l'état d'esprit pour profiter du processus de découverte, plutôt que de se concentrer à cocher les cases des attractions incontournables. Une partie du charme de Shizuoka est aussi l'ambiance décontractée de la région et l'hospitalité chaleureuse de la population locale. Contrairement au glamour et populaire Tokyo, Shizuoka est la cousine timide avec une beauté de fille d'à côté, de plus en plus évidente à mesure que l'on apprend à la connaître. Eh bien, c'était plus que suffisant pour moi de tomber amoureuse, et je suis sûr que vous aussi.


Le rédacteur

Shermine Kwok

Shermine Kwok

Bonjour, je suis Shermine, de Singapour, petit pays d'Asie du Sud-Est. J'ai vécu à Singapour, en Nouvelle-Zélande et au Japon, et suis actuellement à Bruxelles, en Belgique. Chez itinari, je veux partager avec vous des récits de voyage sur mon pays bien-aimé, Singapour, ainsi que sur le magnifique Japon, dont je conserve de très bons souvenirs. Partons découvrir ensemble cette partie d'Asie.

Autres récits de voyage pour vous