Cover photo © credits to Cinémathèque française
Cover photo © credits to Cinémathèque française

Cinémathèque française : le paradis des cinéphiles

2 minutes de lecture

Ce récit est traduit avec l'aide de la technologie

Ce texte a été traduit en Français à partir de la version originale en English.

La Cinémathèque française est un véritable paradis pour les cinéphiles. Fondée en 1936 et située dans un incroyable bâtiment conçu par Frank Gehry, la Cinémathèque française est un lieu qui abrite l'une des plus impressionantes quantités d'archives de documents et d'objets cinématographiques au monde. Ainsi, non seulement vous pouvez voir des films du monde entier, mais vous pouvez aussi visiter des objets cultes comme le robot féminin du film 'Metropolis' de Fritz Lang, ou la tête de Mme Bates dans 'Psycho' de Alfred Hitchcock.

The Cinémathèque Française, Paris
The Cinémathèque Française, Paris
51 Rue de Bercy, 75012 Paris, France

L'Histoire

Henri Langlois, archiviste de cinéma français et pionnier de la conservation des films, a fondé la Cinémathèque française à Paris en 1936. La mission de ce lieu était de préserver les films, de les restaurer et de les projeter. Henri Langlois commença aussi à collectionner tout ce qui touche au cinéma : appareils photo, affiches originales de films, publications, costumes et même décors de cinéma. La Cinémathèque française a influencé les metteurs en scène français de la Nouvelle Vague comme François Truffaut et Jean-Luc Gorard, et certains d'entre eux ont même été appelés "les enfants de la Cinémathèque". Mais les choses ne se sont pas toujours bien passées. L'approche d'Henri Langlois en matière de préservation des films était plus que non conventionnelle et, en 1968, les autorités françaises ont cessé de financer ce projet et ont fini par remercier Langlois. Suite à une insurrection sans précédent d'étudiants et de cinéastes, la Cinémathèque française a rouvert ses portes et Henri Langlois a retrouvé son boulot.

Le bâtiment

Après de nombreux déménagements d'une salle de projection à l'autre, la Cinémathèque française s'installe enfin dans l'incroyable bâtiment postmoderne conçu par Franck Gehry, un architecte américain. Gehry a conçu ce bâtiment en 1993 pour abriter le centre culturel américain. Mais, après seulement quelques années, en raison d'un manque de budget, ce centre a été fermé. En 1998, les autorités françaises ont finalement décidé d'installer la Cinémathèque française dans ce bâtiment. Aujourd'hui, à l'intérieur de la Cinémathèque française, les visiteurs peuvent visiter le Musée d'histoire du cinéma. Ce lieu présente l'histoire vivante du cinéma depuis ses origines jusqu'à nos jours. La collection du musée comprend plus de 5.000 objets liés au cinéma tels que des costumes, des accessoires de cinéma, des lanternes magiques, des caméras obscures, des costumes légendaires portés par des acteurs hollywoodiens, des boîtes à images, des caméras, des projecteurs, des affiches de films originaux, des photographies, des manuscrits et autres archives. La Cinémathèque française dispose également d'une bibliothèque qui propose une grande variété de documents spécifiques au cinéma.

Photo © credits to kaktus
Photo © credits to kaktus

Informations pratiques

La Cinémathèque française, le paradis des cinéphiles, est ouverte tous les jours du mercredi au lundi, de midi à 19h. Après la projection de votre film, l'endroit idéal pour prendre un verre ou un dîner est le restaurant "Les 400 coups" situé à l'intérieur de la Cinémathèque. Au menu : produits frais, bière artisanale et menu spécial enfants. Ce restaurant est ouvert tous les jours, sauf le mardi.

Les 400 coups
Les 400 coups
51 Rue de Bercy, 75012 Paris, France

Villes intéressantes liées à ce récit de voyage


Le rédacteur

Sladjana Perkovic

Sladjana Perkovic

Bonjour, je m'appelle Sladjana, journaliste et écrivain vivant à Paris, France. J'écris sur les lieux cachés, la gastronomie et les événements culturels français.

Autres récits de voyage pour vous