Cover Picture © Credits to iStock/George Khelashvili
Cover Picture © Credits to iStock/George Khelashvili

Le Parc National de Mtirala : au coeur de la nature

2 minutes de lecture

Ce récit est traduit avec l'aide de la technologie

Ce texte a été traduit en Français à partir de la version originale en English.

Il existe de nombreuses zones protégées en Géorgie, dont le parc national de Mtirala. Il est situé dans la région d'Adjara ; c'est la zone la plus humide de notre pays. Le parc fut créé en 2006. Le nom même de " Mtirala " se traduit par " pleurer ", référence aux pluies qui tombent abondamment en ces lieux. Si vous adorez vous retrouver au milieu d'une nature sauvage et que vous aimez le camping, les pique-niques, la randonnée, l'équitation et ce genre d'activités, cet endroit vaut le détour.

Mtirala National Park
Mtirala National Park
Mtirala National Park, Georgia

À propos du parc national

Le parc national de Mtirala est situé dans un charmant village, Chaqvistavi. Il y a aussi l'administration du parc, qui aide les touristes à aller au centre d'accueil. Le Mont Mtirala se trouve entre la mer Noire et le massif montagneux d'Adjara. Cette zone humide est constituée de roches volcaniques et sédimentaires. Le parc est célèbre pour ses magnifiques forêts mixtes où vous pourrez profiter de la nature sauvage. En plus des arbres rares, il y a aussi une magnifique cascade, véritable oasis de fraîcheur pendant les mois d'été. En ce qui concerne la faune du parc national de Mtirala, vous trouverez des ours bruns, des cerfs, des aigles. Les registres indiquent qu'il y a également des salamandres du Caucase, des crapauds et des vipères.

Picture © Credits to iStock/George Khelashvili
Picture © Credits to iStock/George Khelashvili

Sentiers touristiques

Avec le grand soutien du Fonds mondial pour la nature, deux sentiers touristiques ont été aménagés dans le parc national de Mtirala. Le premier sentier s'appelle 'Tsablinari', ce qui signifie 'la châtaigneraie'. La distance de marche est d'environ sept kilomètres, et il est de niveau facile. On entame le sentier à partir du centre d'accueil des visiteurs, qui tient les visiteurs informés quant aux objectifs éducatifs et de divertissement du sentier. Si vous choisissez ce sentier, vous verrez deux points de vue importants - une chute d'eau de 15 mètres de haut et un lac. Imaginez marcher dans la nature sauvage et profiter de la beauté de la gorge de la rivière Chakvistskali. Vous pouvez également utiliser l'aire de camping, qui se trouve près de la cascade et des aires de pique-nique à proximité de la rivière.

Picture © Credits to iStock/George Khelashvili
Picture © Credits to iStock/George Khelashvili

Le deuxième sentier s'appelle 'Tsivtskaro', ce qui se traduit par 'sentier de la source froide'. Vous aurez besoin de deux jours pour ce voyage, et la forêt dans ce sentier est caractérisée par ses hêtres. On peut également y trouver les traces de différentes sortes d'animaux, tels que les ours bruns, les chamois, les cerfs, et d'autres. Cet itinéraire vous emmène près de sources naturelles, où vous trouverez l'aire de pique-nique, l'abri pour touristes et un petit endroit pour faire du feu. Le deuxième jour du circuit, vous pourrez voir les hêtraies intactes et aller encore plus en profonder dans la nature sauvage. Ce sentier est aussi utilisé pour différentes observations scientifiques et explorations de la faune et de la flore, dans la forêt.

Les meilleures saisons pour visiter le parc national de Mtirala sont le printemps, l'été et le début de l'automne. Vous pouvez commencer votre voyage à partir du Centre d'Accueil des Visiteurs, on vous aidera à organiser votre visite idéale, à trouver un bon guide. Les mots seuls ne suffisant pas à exprimer toute la beauté de ces lieux, le mieux est que vous les exploriez par vous-même, au coeur de la nature.


Le rédacteur

Anano Chikhradze

Anano Chikhradze

Je suis Anano. J'adore voyager, l'histoire et apprendre à connaître des gens du monde entier. J'écris sur la Géorgie, mon pays, et je suis sûr que tout le monde va en tomber amoureux.

Autres récits de voyage pour vous