Cover picture © Credits to iStock / RossHelen
Cover picture © Credits to iStock / RossHelen

Le Liechtenstein, dernier vestige de l'Empire Romain

3 minutes de lecture

Ce récit est traduit avec l'aide de la technologie

Ce texte a été traduit en Français à partir de la version originale en English.

La Principauté du Liechtenstein est probablement le pays le moins connu d'Europe. L'une des raisons pour cela est sa superficie, presque trois fois plus petite que celle de Vienne; une autre raison pourrait être que ce pays, à la fois stable et neutre politiquement, est caché au fin fond des Alpes. Cependant, petit ne rime pas avec ennuyeux. Je suppose que peu de gens savent qu'au Liechtenstein vivaient les derniers "Romains" ; que ce pays est l'un des deux états doublement enclavés au monde, et que - pour l'anecdote -, c'est la patrie de la fameuse calculatrice Curta. Continuez à lire pour en savoir plus sur cet intéressant bout d'Europe.

Quelle est la superficie du Liechtenstein ?

La superficie du Liechtenstein n'est que de 160 kilomètres carrés, ce qui en fait le quatrième plus petit pays d'Europe et le sixième plus petit du monde. Entre ses extrémités les plus éloignées, e pays ne mesure que 24 km de long sur 12 km de large. Le Liechtenstein compte environ 38 000 habitants, dont plus d'un tiers d'étrangers de 90 nationalités différentes. Près de 60 pour cent des résidents étrangers viennent d'autres pays germanophones. La capitale Vaduz, avec deux villes voisines, Schaan et Triesen, forme une agglomération où vit plus de la moitié de la population.

Picture © Credits to iStock / zefart
Picture © Credits to iStock / zefart

Des montagnes partout

Le Liechtenstein possède deux types de terrain : les très hautes montagnes et la vallée du Rhin. Environ la moitié du territoire du Liechtenstein est constituée de montagnes, et au total, il y a 32 montagnes d'une altitude d'au moins 2000 mètres. Le point le plus bas de la principauté se trouve à 430 m au-dessus du niveau de la mer. Grâce à son terrain, le Liechtenstein offre de grandes possibilités de randonnées pédestres, de vélo de route et de VTT en été. En hiver, le ski et le snowboard sont disponibles à un prix raisonnable, quand on compare par rapport à l'Autriche et à la Suisse voisines.

Picture © Credits to iStock / alex_u
Picture © Credits to iStock / alex_u

Faits intéressants :

Le dernier vestige de l'Empire romain

Dernière terre du Saint-Empire romain à être devenue un Etat membre souverain, et qui existe encore dans ses frontières, on peut dire que la Principauté est le dernier vestige du Saint-Empire romain.

La calculatrice Curta

Peu de gens se souviennent de la légendaire calculatrice Curta, considérée comme la plus petite calculatrice produite en série dans le monde. Il avait un design extrêmement compact : un petit cylindre avec une manivelle sur le dessus, qui tient dans la paume de la main. Le premier modèle se composait de 571 pièces détachées et le second de 719. Jusqu'à son remplacement par les calculatrices électroniques dans les années 1970, elle était considérée comme la meilleure calculatrice portable disponible. Cette merveille d'ingénierie mécanique, très précise, fut largement utilisée dans tous les domaines et fut produite au Liechtenstein de 1947 à 1970, pour une quantité totale d'environ 140.000 pièces. Aujourd'hui, c'est un objet de collection très précieux.

Picture © Credits to iStock / Stefan Rotter
Picture © Credits to iStock / Stefan Rotter

Des temps difficiles pour les femmes

Tout au long de l'histoire, cela n'a pas facile d'être une femme au Liechtenstein. Tout d'abord, la principauté était connue pour ses chasses aux sorcières au XVIIe siècle, lorsque des centaines de femmes furent condamnées pour avoir pratiqué la sorcellerie et furent brûlées comme sorcières. Le Liechtenstein a été le dernier pays d'Europe à permettre le droit de vote aux femmes. Ce n'est qu'après le quatrième référendum que l'introduction du suffrage féminin a eu lieu, en 1984. Ce référendum a été limité aux électeurs masculins, et le vote en faveur du changement n'a été obtenu que par une faible marge de 119 voix. Toutefois, ce n'est qu'en 1986 que le droit de vote des femmes à toutes les élections, y compris les élections locales, fut introduit dans tout le Liechtenstein.

Le paradis de l'évasion fiscale, et le miracle économique

Depuis sa création jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Liechtenstein a connu des difficultés financières considérables. Comme il s'agissait d'une principauté rurale pauvre, même la dynastie a dû vendre des trésors artistiques familiaux pour payer ses dettes. Cependant, la situation a changé après la Seconde Guerre mondiale, lorsque le Liechtenstein est devenu, grâce à sa politique financière, un refuge sûr pour les individus et les entreprises extrêmement riches qui tentaient d'éviter ou d'échapper à l'impôt dans leur pays d'origine, et ainsi commença le temps où des valises pleines d'argent ont commencé à affluer. Depuis lors, le Liechtenstein s'est rapidement transformé en une économie de libre entreprise prospère et hautement industrialisée. Aujourd'hui, sa population jouit d'un niveau de vie parmi les plus élevés au monde. Le Liechtenstein a plus d'entreprises enregistrées que de citoyens, en raison de l'impôt sur les sociétés très faible.

Picture © Credits to iStock / rihast
Picture © Credits to iStock / rihast

Le but de ce récut était de donner un peu de visibilité au Liechtenstein, de montrer comment un petit pays peu connu peut s'avérer très intéressant pour ses visiteurs, surtout ceux qui veulent voir où vivaient les derniers Romains.


Le rédacteur

Ogi Savic

Ogi Savic

Je suis Ogi. Journaliste et économiste, j'habite à Vienne et je suis passionnée par le ski, les voyages, la bonne chère et les boissons. J'écris sur tous ces aspects (et plus encore) de la belle Autriche.

Autres récits de voyage pour vous