Rencontre avec les elfes en Islande

2 minutes de lecture

Ce récit est traduit avec l'aide de la technologie

Ce texte a été traduit en Français à partir de la version originale en English.

Il y a une dizaine d'années, on construisait un terrain de golf dans la périphérie de Reykjavik. Un rocher, que l'on croyait être la demeure des elfes, fut déplacé pendant les travaux. Soudain, les travailleurs ont commencé à avoir d'étranges blessures, les machines tombaient en panne; le patron du chantier a finalement présenté des excuses aux lutins, promettant de ne plus déranger ces petites créatures. Autre scène: il était prévu, à un certain moment, de construire une liaison directe entre la péninsule d'Alftanes et une banlieue voisine de Reykjavik. A l'époque, un groupe environnemental appelé "Friends of Lava" avait affirmé que les travaux routiers mettaient en danger une importante église de la communauté des elfes, et que la future route devait être construite à un autre endroit. Ce ne sont là que deux exemples parmi tant d'autres. Ça vous paraît complètement dingue ? Eh bien, certainement pas pour 54% des Islandais, qui affirment "ne pas nier que les elfes existent".

photo: UT07
photo: UT07

Les Elfes, ou "peuple caché" (Huldufólk en islandais) font partie de l'histoire de l'Islande depuis l'arrivée des Vikings sur l'île en 1000 après JC. On dit que ces mystérieuses créatures sont à peine visibles ; qu'elles se cachent entre les rochers ou derrière la lave. Apparemment, ils sont très semblables aux humains et ont même un mode de vie similaire. Ils vont à l'église le dimanche, portent des vêtements du XVIIe siècle, s'occupent du bétail et cueillent des baies. Certains d'entre eux vivent dans des maisons et, si vous les laissez tranquilles, s'occupent généralement de leurs affaires. Haukur Ingi Jónasson, professeur de gestion de projets à l'Université de Reykjavík, a expliqué que "ce sont des protecteurs de la nature, comme nous les humains devrions l'être". Pure invention ou réalité, ces créatures sont encore extrêmement importantes dans la culture islandaise. De nombreuses fêtes islandaises ont un lien particulier avec les elfes. Par exemple, à la Saint-Sylvestre, la tradition veut que les elfes déménagent, et les gens allument des bougies pour les aider à trouver leur chemin.

Lorsque vous voyagez en Islande, gardez à l'esprit que tous les Islandais ne seront pas prêts à discuter ouvertement de l'existence des elfes. Certains se contenteront de changer de sujet, d'autres donneront une réponse diplomatique qui ne dit pas grand-chose. Quand on leur demande ce qui les fait croire au "peuple caché", les réponses peuvent varier: ça peut aller de l'amour de la tradition, jusqu'à l'amour de la nature et du lien particulier que les elfes entretiennent avec elle.

photo: vannaweb
photo: vannaweb

Si vous êtes curieux d'en savoir plus et d'aller chasser ces créatures, il y a plusieurs options. Pour un aperçu passionnant du monde des elfes et des "huldufolk", vous pouvez vous inscrire à l'école des elfes de Reykjavík, suivre un cours de 4 à 5 heures et même obtenir un diplôme d'elfes, ou faire une des nombreuses excursions des elfes, comme la promenade des elfes au parc Hellisgerdi ou autres.

Pour plus d'idées sur la façon de passer du temps en Islande, lisez mes autres récits itinari sur les aurores boréales, la nourriture islandaise, et plein d'autres choses.

Elfschool
Elfschool
Síðumúli 31, Reykjavík, Iceland
The elves of Hafnarfjordur
The elves of Hafnarfjordur
Hafnarfjordur, Iceland

Villes intéressantes liées à ce récit de voyage


Le rédacteur

Natacha Costa

Natacha Costa

Bonjour, je vais vous parler du sud de la France, des Açores, de l'Islande, entre autres endroits, ici sur itinari. Voyager m'a appris plus que toute autre école, et je suis ravie de partager cette passion avec vous !

Autres récits de voyage pour vous